L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

Actualités

Jean Louis Rey, administrateur provisoire et seul responsable des élections frauduleuses de la CIPAV.

Dans la faillite morale et financière de la CIPAV, il est notoire que le Ministère de la Santé et sa tutelle sont responsables ou complices de nombreuses dérives.

A l'heure actuelle, un décret du "ministre du travail, de l'emploi et de l'insertion et le secrétaire d'État auprès de la ministre du travail, de l'emploi et de l'insertion, chargé des retraites et de la santé au travail", a nommée Jean Louis Rey comme administrateur provisoire pour mettre fin aux dérives d'Olivier Selmati* et assumer les pouvoirs dévolus au conseil d'administration et donc par rebond ceux de la commission électorale.

En bref, C'est monsieur Jean Louis Rey qui est maintenant seul responsable du déroulement des élections frauduleuses de la CIPAV et force est de constater qu'il est plus sourd, aveugle et muet que les dirigeants de la CIPAV car une dizaine d'administrateurs ont reconnu publiquement ne pas avoir reçu le matériel de vote à temps et de bonnes conditions

Lire la suite

Rendez vous le 15 décembre à la CIPAV pour manifester votre mécontentement

Chers amis et adhérents,

Nous vous invitons à venir assister le lundi 15 décembre à partir de midi au dépouillement des élections de la CIPAV au sein de son siège social, situé 9 rue de Vienne à Paris.

C'est très important que vous veniez y assister car avec les règles sanitaires en vigueur, il nous est impossible d'organiser une manifestation collective comme nous le faisons d'habitude.

Lire la suite

Lettre ouverte à Antoine Delarue, rapporteur de la commission électorale de la CIPAV.

Cher Monsieur Delarue,

en tant qu'administrateur CIPAV et rapporteur de la Commission électorale, notre collectif se permet de vous adresser cette lettre ouverte, au nom de tous les adhérents de la CIPAV, car force est de constater que votre commission n'a pas apporté de réponse à la saisine officielle que nous lui avons transmis la semaine dernière concernant la suspension ou l'annulation des élections en cours.

Pourtant, nous l'avons transmise à tous les membres de votre commission, Madame Martina KOST, Messieurs Armand Gersanois et Mohamed Ouazzani ainsi qu'à l'administrateur provisoire de la CIPAV, Monsieur Jean Louis Rey.

Notre collectif n'est pas seul à dénoncer de graves irrégularités lors de ses élections et vous ne pouvez pas ignorer que plusieurs administrateurs de la CIPAV n'ont pas reçu le matériel de vote, dont plusieurs membres de votre commission électorale.

En outre, vous êtes mieux placé que quiconque, en tant que rapporteur de la commission électorale, pour savoir qu'il est logique de respecter les règles du protocole électoral et les statuts de la CIPAV, ce qui n'est malheureusement pas le cas, la preuve !!!

 

Lire la suite

Mettez fin au scandale de la CIPAV, votez et faites voter pour nos candidats lors des élections du 15 décembre.

La CIPAV renouvelle la moitié de son conseil d'administration lors des prochaines élections internes, du 23 novembre au 15 décembre.

C'est le moment parfait pour mettre fin au scandale de CIPAV et nous avons besoin de votre aide pour y arriver.

En effet, faire élire des administrateurs sincères et démocrates au sein du Conseil d'administration va permettre aux adhérents victimes d'obtenir un droit de veto et de faire la lumière sur toutes les infractions pénales, ou erreurs récurrentes, dont la CIPAV et ses dirigeants actuels ou passés sont responsables.

Pour y arriver, nous vous prions de voter et faire voter pour les candidats au service des adhérents victimes que soutient notre collectif.

Lire la suite

Lettre ouverte à Jean Louis Rey administrateur provisoire de la CIPAV

Monsieur Jean Louis Rey, vous avez participé ce jour à la réunion de la commission électorale pour officialiser le vote des adhérents pour les élections 2020 afin de désigner les administrateurs de la CIPAV.

Vous êtes donc maintenant parfaitement informé du manque de professionnalisme du prestataire en charge des élections et vous avez pu constater par vous-même, tout comme l'huissier de justice présent à cette réunion, des très nombreuses erreurs, coquilles, fautes d'orthographe et infractions au protocole électoral qui perturbent les dites élections pour ne pas dire plus.

La question se pose alors de savoir ce que vous attendez Monsieur Rey pour suspendre ou annuler les élections ?

 

Lire la suite

► Face à la fraude électorale de la CIPAV, notre collectif lance l'opération des SANS CULOTTES.

 9 mars 2018 pourvu que ca dureAprès avoir dénoncé en vain les élections frauduleuses de la CIPAV en 2014 et 2017, le collectif CIPAV INFO a compris la leçon et a mis en place pour les élections du 15 décembre 2020, une cellule militante afin de prouver, sans contestation possible, que les dirigeants de la CIPAV ne respectent pas le protocole électoral et qu'ils ont mis en place un système fallacieux, que nous allons démontrer point par point, ci-après.

Face à cette situation d'une gravité extrême et pour être certain d'être entendu cette fois par le Ministère de la Santé, garant du bon fonctionnement de notre caisse de retraite obligatoire, notre collectif a décidé de lancer l'opération des "SANS CULOTTES" en même temps que le vote des adhérents CIPAV prévu entre le 23 novembre et le 15 décembre prochain.

Le principe en est simple, votez massivement pour les candidats que soutient notre collectif ET envoyez votre culotte avec la dédicace CIPAV au Ministère de la Santé,14, avenue Duquesne 75350 PARIS 07 pour dénoncer le ridicule de cette situation; n'ayez crainte, les services du ministère comprendront le message même s'il est anonyme.

Pour voter et faire voter pour les candidats que soutient notre collectif, cliquez sur le lien http://www.cipav.info/actualites/mettez-fin-au-scandale-de-la-cipav-votez-et-faites-voter-pour-nos-candidats-lors-des-elections-du-15-decembre.html

 

 

Lire la suite

► Mettez fin au scandale de la CIPAV, votez et faites voter pour nos candidats lors des élections du 15 décembre.

La CIPAV renouvelle la moitié de son conseil d'administration lors des prochaines élections internes et c'est le moment parfait pour mettre fin au scandale de CIPAV.

En effet, faire élire des administrateurs sincères et démocrates au sein du Conseil d'administration va permettre aux adhérents victimes d'obtenir un droit de veto et de faire la lumière sur toutes les infractions pénales, ou erreurs récurrentes, dont la CIPAV et ses dirigeants actuels ou passés sont responsables.

Pour y arriver, nous vous prions de voter et faire voter pour les candidats au service des adhérents victimes que soutient notre collectif.

Lire la suite