L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

500 000 personnes s'opposent à l'Omerta du scandale de la CIPAV

  • Par cipavinfo
  • Le lundi, 29 juin 2020
  • Commentaires (0)

Alors que l'omerta du gouvernement français, des autorités de tutelle et des dirigeants actuels est à son paroxisme concernant le scandale de la CIPAV force est de constater que le site internet de CIPAV INFO vient de franchir la barre symbolique des cinq cent mille visiteurs.

Ce nombre croissant de visites démontre sans contestation possible que le préjudice des victimes de la CIPAV devient de plus en plus important contrairement à ce qu'essaye de nous faire croire les dirigeants de la CIPAV.

La récente condamnation par la Cour de Cassation des services de la CIPAV concernant la minoration illégale des points retraite des quatre cent mille adhérents handicapés et auto entrepreneurs venant confirmer cet état de fait.

.

Face au silence des responsables et le préjudice des victimes, notre collectif de lanceurs d'alerte et de bénévoles essaye de faire entendre sa voix, ses idées et ses revendications, petit à petit, car le chemin est long et difficile, ce qui totalement anormal et profondément injuste.

Pourquoi un tel acharnement à ne pas prendre en compte la parole et le préjudice des victimes du génocide administratif de la CIPAV ?

L'intervention de la directrice de la Sécurité sociale auprès de la Cour de cassation dans le procés de la minoration illégale des points retraite, puis celle des services de l'état pour que le jugement ne soit pas applicable à l'ensemble des adhérents victimes est l'illustration parfaite de ce profond sentiment d'injustice ?

Pour en savoir plus sur ce point précis voir : http://www.cipav.info/actualites/l-etat-francais-complice-des-turpitudes-et-infractions-des-dirigeants-de-la-cipav.html

Depuis des années cette situation perdure et des statuts fallacieux permettent que les responsables de cette gestion désordonnées soient juges et coupables de leurs propres infractions.

Tout est mis en oeuvre pour que la vérité soit muselée soit le couvert de procédures dilatoires et fallacieuses.

Toutefois, rien n'arrête la vérité et une prise de conscience des gouvernants commence à voir jour.

Notamment notre collectif salue l'initiative de la création d'une enquête parlementaire sur le fonctionnement de la CIPAV.

A ce sujet, nous invitons une nouvelle fois chaque adhérent de la CIPAV à saisir son député afin de l'informer des dysfonctionnements de la Caisse.

Pour que justice soit faite, il faut comprendre que c'est à chaque adhérent de la CIPAV de défendre ses droits car il est malheureusement impossible d'entreprendre une procédure collective pour toutes les victimes.

Bon courage à tous et l'union fait la force

 

Yann Franquet pour cipav info

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Création de Cipav info

Le collectif CIPAV INFO a été créé à l'initiative de Yann Franquet, actuel président de l'association.

"Victime d'un accident de travail en juillet 2008, je suis resté en arret de travail jusqu'au mois de janvier 2011. A ma reprise d'activité, je me suis vite aperçu que la CIPAV avait minoré illégalement mes points retraite ( 9 points au lieu de 36 pendant la durée de l'arrêt de travail), et qu'elle se permettait de me réclamer des cotisations indues alors que j'étais devnu auto entrepreneur à la sortie de mon arrêt de travail.

J'ai saisi la justice et décidé de faire valoir mes droits; le TASS de haute Garonne condamnera en février la CIPAV à me verser 900 euros de dommages pour cotisation imaginaires.

Lors de ce parcours du combattant je me suis vite aperçu que les services de la CIPAV étaient défaillants notamment du fait qu'il était quasi impossible de les joindre.

Pour exemples, un jour j'ai essayé de les appeler 217 fois dans la même journée sans arriver à les joindre, une autre fois après six mois d'attente ils m'ont envoyés le relevé de carrière d'une autre adhérente.

Face à cette situation hors de propos, je me suis décidé en décembre 2012 à passer une annonce sur un forum de travailleurs indépendants pour voir si les autres adhérents de la CIPAV étaient eux aussi confrontés à cette incurie

Le lendemain matin, j'avais plus de trente messages et témoignages précis à ce sujet ce qui m'a immédiatement mis en alerte.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire