L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

Cour des Comptes

❖ CIPAV : ce que la Cour des comptes ne dit pas (Mediapart)

MediapartDans sa démolition de la gestion de la CIPAV, principale caisse de retraites des “libéraux”, la Cour des comptes dénonce mais n'explique guère. Et ignore la responsabilité de la tutelle étatique. Pour le gouvernement, il est urgent d'attendre.

Dans ses critiques et ses recommandations, le chapitre du Rapport général 2014 de la Cour des comptes consacré à la CIPAV, principale caisse de retraites des professionnels libéraux, est accablant< puisqu’il dénonce « une gestion désordonnée », une gouvernance défaillante et « un service aux assurés déplorables ». Mais les magistrats de la rue Cambon, selon une tradition assez contestable, se gardent bien de désigner nommément ceux qu'ils jugent responsables de cette situation et d’en expliquer les origines.

Lire la suite

❖ CIPAV: Une gestion désordonnée et un service déplorable (Didier Migaud, Assemblée Nationale)

Didier Migaud  devant l'assemblée Nationale, 11 Février 2014 Lors de la publication du rapport de la cour des comptes 2014, son président indique clairement que la CIPAV caisse interprofessionnelle de prévoyance et d'assurance vieillesse; C'est une caisse de retraite obligatoire pour les travailleurs indépendants comme les architectes, les géomètres, ... Le titre du rapport est : "La CIPAV une gestion désordonnée, un service aux assurés déplorable."

Consultez le rapport

Lire la suite

❖ Rapport de la Cour des Comptes 2014 sur la cipav

Logocomptes siteLa CIPAV : une gestion  désordonnée, un service aux assurés  déplorable

Consulter le rapport:

Rapport cour des comptes 2014 sur la cipavrapport-cour-des-comptes-2014-sur-la-cipav.pdf (544.2 Ko)

 

 

Lire la suite