L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

Livre d'or

8 message(s) dans le livre d'or

  • giraud (site web)
  • Le lundi, 04 Septembre 2017

Le coup classique de la CIPAV.

Juste un petit préambule :

Cette année encore je cotise. 2000 euros par an à peu prés. Je cotise 'A fonds perdus' puisque j'ai demandé a prendre ma retraite et que je continue mon activité.
La CIPAV me verse 150 euros par mois. 1800 euros par an.
D'un coté je cotise à la CIPAV pour 2000 euros par an de l'autre la CIPAV me verse 1800 euros par an..
C'est comme ca. Et c'est obligatoire.
C'est l'histoire du mec qui cotise 40 ans 2000 euros par an. Et qui va percevoir 1800 euros par an pendant 20 ans. (dans l'hypothèse ou le mec a 65 ans et vit jusqu'à 85 ans).
Hors.... si j'avais mis 2000 euros par an à la banque pendant 40 ans... je disposerai de 80 000 euros. (Même avec un taux d'intérêt de 0%). Là on va me verser 1800 euros par an pendant 20 ans soit : 36 000 euros.
Et je précise que mon cas n'a rien de particulier. c'est le cas de monsieur Tout le monde. Vous c'est pareil.
Le reste, la différence, ca fait donc 44 000 euros. Une bonne partie de cet argent sert à financer le fonctionnement de la CIPAV, les avocats qui defendent les dirigeants condamnés de la CIPAV ou bien le harcèlement dont nous sommes victimes de la part de cet organisme. Par exemple ca sert à payer Madame Dominique Pulcini. Ou bien les dirigeants de cet organisme, ceux là même qui ont été condamnés à de la prison (avec sursis). Ca sert à payer les gens qui vous insultent au téléphone et vous traite comme de la merde.

Donc revenons "au coup classique de la CIPAV".

J'ai droit à une réduction de la complémentaire de 75%. Encore faut il que je demande cette réduction. Cette exigence de la part de la CIPAV, qui nous oblige à faire la demande de quelque chose auquel on a droit est une obligation réglementaire inventée par la CIPAV et appliquée par la CIPAV.
Donc, obligé, je me soumet et je demande poliment à la CIPAV la réduction à la laquelle j'ai droit par écrit, par mail, en RAR, au téléphone (quand vous arriver à les avoir) et même en remplissant le formulaire sur leur site. ET.... ils font semblants de ne pas avoir reçue la demande et vous applique la cotisation plein pot. Et vous en informe 1 an après bien sur en général au mois d'Aout. c'est ce qu'on appelle 'le coup classique de la CIPAV".

C'est de la délinquance en col blanc.
Serge. 0626885796.

  • Alfred Webmaster
  • Le mercredi, 07 Décembre 2016

Message reçu le 4 décembre 2016 à 10:39

Monsieur Le directeur,

Je vous remercie pour l'existence de l'association Cipav.info, qui m'a permis de faire face à de sérieuses difficultés .
Car , par le biais de votre association, j'ai pu rencontrer maître Flandreau, qui a su être un grand soutien dans ce moment vraiment terrible.
Avant ce soutien, j'étais submergée et abattue, avec le sentiment que ma vie se résumait à faire des courriers , à rassembler des papiers. Je n'arrivais plus à être disponible pour ma famille ou d'autres activités après mon travail. J'y ai passé des weekend et des vacances, avec le désagréable sentiment de tourner en rond.

Avant d'avoir eu connaissance de votre association, j'ai eu le contact d'une autre avocate qui ne connaissait pas les problèmes des adhérents de la Cipav . Et cela change tout lorsque vous rencontrez une avocate qui d'emblée sait de quoi vous parlez, et qui prend votre défense .
Cela fait le même effet que lorsque vous cherchez un thérapeute , ( je suis psychologue) et que vous en trouvez un qui d'emblée vous comprend et vous aide à résoudre vos difficultés. Le chemin est tout à fait différent.
Cela permet de reprendre le cours de sa vie ( et même de la vie) , parce que vous êtes assurée d'avoir le soutien nécessaire par ailleurs.

En vous remerciant encore pour votre association, je vous prie d'agréer, monsieur le directeur, l'expression de mes meilleures salutations.

Anna L.

  • Guillaume P.
  • Le lundi, 24 Octobre 2016

Comme l'ensemble des indépendants, j'ai reçu fin septembre un courrier de la CIPAV rappelant l'obligation de payer par voie dématérialisée à partir de 2017, accompagné d'un mandat de prélèvement pour un paiement mensuel.
Le courrier est tourné de tel manière que l'on pense être dans l'obligation de souscrire à ce prélèvement mensuel...mais il n'en est rien !
Après les avoir contacté, ils ont pu me confirmer que seul le paiement par voie dématérialisé était obligatoire, le prélèvement mensuel étant une façon pour la CIPAV de faire rentrer de l'argent de façon plus régulière.
Une fois de plus, ces fripouilles nous prennent pour des imbéciles avec des techniques malhonnêtes !
Alors ne vous laissez pas avoir, à défaut de comprendre le montant de vos cotisations, gardez la maîtrise sur leur paiement !

  • Artarit stephanie
  • Le lundi, 26 Septembre 2016

Dysfonctionnement. Mon epouse vient de recevoir une demande de regularisation de ses cotisations pour 2015, alors qu'elle n'a plus d'activite depuis plusieurs annees et qu'elle l'a plusieurs fois signale et declare a la CIPAV. Les cotisations sont calculees sur un revenu de 193 000 euros, montant qui est un multiple du maximum qu'elle ait jamais gagne quand elle avait des revenus, donc qui n'a aucun rapport avec son activite passee. Mon epouse a contacte la CIPAV en demandant sur quelle base etait estime ce chiffre. La personne au telephone a repondu: " aucune base, c'est surement un probleme de connection. On n'a pas pu calculer vos revenus"! Nous recevons chaque année ce type de relance avec un montant different, faux et aleatoire.

  • TRIGODET Colette
  • Le mardi, 30 Août 2016

Je conseille vivement cette caisse aux personnes en surpoids.
Après les mois d'attente du versement de leur pension, le résultat est garanti. Cette caisse devrait être remboursée par la Sécurité Sociale.

  • David Bouscasse
  • Le lundi, 13 Juin 2016

J'ai enfin reçu, presque 1 an après la fermeture de mon entreprise au 30 Juin 2015, mon attestation de radiation de la CIPAV... avec une demande de rattrapage de paiement de cotisations pour 2014 et 2015, plus un paiement d'indemnités de retard.

Je suis pourtant à jour de mes cotisations, comme le prouve les attestations de la CIPAV téléchargeable sur mon compte personnel, dont celle du 08 Aout 2015.

Me demandant si je dois en rire ou en pleurer, j'envoie donc directement un recommandé à la commission de recours amiable de la CIPAV.

  • Pierre
  • Le vendredi, 13 Mai 2016

Bonjour,

Encore une "perle" de la CIPAV, je reçois deux avis de cotisations divergents à la même date par voie postale, à quel sein doit-on se vouer ? Et que dire des cotisations versées en 2009 que la caisse elle même semble ne pas retrouver ?

Chapeau!

  • Mademoiselle M
  • Le mardi, 05 Avril 2016

J'ai appelé un des conseillers de Cipav.info ce matin et j'avoue que c'est tellement réconfortant de pouvoir s'adresser enfin à une être humain!
Merci mille fois de soutenir les travailleurs indépendants face à la machine infernale des institutions d'aujourd'hui (RSI compris).

Écrire un message sur le livre d'or

Code incorrect ! Essayez à nouveau