L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

Edito de l'association

Un site internet au service du droit d'expression et de la vérité. 

NB/ CIPAV.INFO est une associaition qui utilise un site internet du même non dans un contexte de pure critique non commerciale, sans dénigrer la marque reprise dans le nom de domaine ni concurrencer les produits et services qu’elle désigne. CIPAV.INFO en tant que lanceur d'alerte n'abuse pas de sa la liberté d'expression et n'agit pas avec mauvaise foi. Toutes les informations indiquées sur notre site internet sont vérifiés et facilement vérifiables.

Gedv0233Je m'appelle Yann Franquet, j'ai 44 ans, je suis travailleur indépendant et  adhérent obligatoire de la CIPAV, depuis la création de mon entreprise en février 2007. Je suis aussi président de l'association CIPAV INFO qui vient en aide à toutes les vicitmes et adhérents de la CIPAV.

Personnellement, j'ai découvert  le service déplorable et les infractions récurentes des dirigeants de la CIPAV suite à un accident de travail en date du 30 juillet 2008.

Avant cette date, je ne m'interressais pas à la CIPAV et je me contentais de payer mes cotisations comme un âne; je l'avoue volontiers car je ne suis pas meilleur qu'un autre. Suite à mon accident de travail, les services de la CIPAV m'ont causés d'énormes soucis, tant moraux, que financiers au lieu de me porter conseil et d'assumer leurs responsablités professionnelles. Pour exemple : Impossibilité de les joindre par téléphone (record personnel à 216 appels dans la même journée) ou par courrier, décisions contradictoires, défaillance des reponsables, procédures dilatoires, etc.

Heureusement, après cinq ans de lutte , le Tribunal des Affaires de Sécurité Sociale de Haute Garonne a reconnu mes droits légitimes et condamné la CIPAV à me verser 900 euros de dommages, pour le paiement de cotisations imaginaires.

Toutefois, face à  l'injustice de la CIPAV, j'ai décidé de m'indigner et de créer avec l'aide d'autres bénévoles CIPAV INFO afin de permettre aux adhérents de la caisse de s'informer et de se regrouper au sein d'une association, pour agir efficacement.

L'association CIPAV.INFO n'a pas d'autres objectifs que de permettre à la vérité de voir le jour et à chacun de s'exprimer. Dés que la CIPAV fonctionnera normalement et que ses adhérents auront accés à un service de qualité, le site internet et notre association n'auront logiquement plus de raisons d'exister.

Malheureusement à l'heure actuelle, notre association vient à des dizaines de victimes par semaine et dénonce sans jamais faiblir le scandale de la CIPAV.

C'est le combat du pot de terre contre le pot de fer mais je vous prie de croire que même les petits ont le droit à la justice.

Notre collectif à déjà gagné pas mal de batailles juridiques et nous continueront jusqu'à temps que justice soit faite pour les addhérents de la CIPAV.
Si vous souhaitez rejoindre notre association ou que vous avez besoin d'aide, je vous prie de m'appeler le matin de 10h00 à 13h00 au 06 03 75 71 25

Yann Franquet pour l'association du comité de soutien de cipav.info

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (3)

pasclet1653
  • 1. pasclet1653 | lundi, 08 Mai 2017

bonsoir
Bien sur en + de la dette il y a l'impact personnel et affectif,des jours et des nuits de tourment et de stress pendant lesquels on n'est plus disponible pour les siens et pour son travail,ce qui crée ce genre de désastre social...Inacceptable !!!!

Alfred_cipavinfo
  • 2. Alfred_cipavinfo | mercredi, 06 Avril 2016

Bonjour Berezina,
Et non il serait malvenu de modifier un sondage qui a déjà commencé :-/ Nous avons du faire preuve de tempérance pour qu'ils soit "présentable" mais je vous rejoins tout à fait sur les mots que vous employez ...
SVP essayez de mettre les commentaires qui concernent le sondage sur la page du sondage, le témoignage sur celle des témoignage, etc
Bon courage à vous

BerezinaCipav
  • 3. BerezinaCipav | mardi, 22 Mars 2016

pourrait-on rajouter au sondage concernant la qualité de service de la CIPAV les choix:
" ignoble "
" inhumaine "
" destructrice "

... quand on voit le traitement infligé à des adhérents qui n'ont parfois même rien à se reprocher et SURTOUT les conséquence sociales INTOLÉRABLES que provoquent ces abus de pouvoir.

Pour ma part, convoqué au tribunal des affaires sociales suite à la contestation d'un commandement d'huissier: j'ai pu tout d'abord constater que plus de la moitié des affaires traitées ce jour concernaient la CIPAV, alors que le RSI et le SECU faisaient petits joueurs à coté.

Ensuite j'ai pu deviser avec mon voisin de banc, un travailleur indépendant convoqué pour un "passif" de plus de 30 000 € et qui à vu la demande de la CIPAV abandonnée par la CIPAV, purement et simplement sans explications, tout comme la mienne de modestement, si j'ose dire, 900 €.

Cela prêterait à rire ... mais on n'en a pas le droit, eu égard aux dommages subis par mon voisin, lui qui a obtenu gain de cause en voyant les prétentions de la CIPAV abandonnées, à perdu maison épouse et enfants dans l'affaire qui a durée trios ans.

CIPAV ... le coté très obscure de la farce !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : lundi, 25 Juillet 2016