L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

► Mémo concernant le scandale actuel de la CIPAV (problème des suicides, séminaire de cadre et saisine de la Cour des comptes)

M fotolia 4598044 xsQuelques lignes pour vous informer de plusieurs choses graves concernant le scandale actuel de la CIPAV.

Tout d'abord, notre Camarade Ludovic va mieux. Son papa et notre collectif vous remercie de tous vos soutiens et messages d'affection.
Concernant le problème du suicide des adhérents de la CIPAV, notre collectif vient de prévenir les dirigeants de la CIPAV et ses autorités de tutelle qu'au prochain cas avéré, notre collectif viendra prendre possession du siège social de la CIPAV car il est hors de question de laisser cette situation perdurer.

C'est un engagement fort de notre collectif et plusieurs dizaines de ses membres sont volontaires pour cette action citoyenne et non violente.
 

Notre ferme décision est notamment motivé par le fait que le jour ou notre camarade tenté de mettre fin à ses jours, tous les cadres de la CIPAV se réunissaient, sous la Houlette de Monsieur Olivier Selmati et de son équipe d'anciens fonctionnaires, pour un "charmant séminaire" dans un somptueux restaurant de la capitale, (voir http://www.ledomedumarais.fr/ ), afin de pouvoir travailler entre collègues sur "trois thèmes importants" :

1/ Partager les valeurs de la CIPAV
2/ Les mots clés du projet d'entreprise
3/ Quels projets pour la CIPAV de demain ?

Vous trouverez ci joint l'ordre du jour de ce séminaire et notre collectif vous invite à le diffuser largement, pour que les adhérents, la presse, comprennent le décalage qu'il y a entre la réalité des adhérents victimes et les dirigeants de la CIPAV.

Un grand merci aux cadres salariés de la CIPAV qui ont pris le risque de nous informer de cette situation.

Concernant la méthode et les thèmes de travail imposaient par Monsieur Selmati et son équipe d'anciens fonctionnaires aux cadres de la CIPAV, c'est tout simplement honteux et hors de propos.

En outre, comment peut on parler de partager les valeurs de la CIPAV quant on sait :

que les adhérents n'arrivent même pas à joindre la CIPAV,
qu'il n'y a toujours pas de mail officiel pour contacter leurs services,
que Monsieur Selmati a bénéficié d'un accord entre le directeur de la Sécurité sociale Monsieur Thomas Fatome et l’usurpateur de la CIPAV, Monsieur Jacques Escourrou, pour devenir directeur,
que les administrateurs et dirigeants sont directement responsables de la gestion désordonnée et du service déplorable aux adhérents,
que certains administrateurs et dirigeants ne respectent pas les statuts de la caisse ou les lois de la république ( utilisation frauduleuse de la vérité, non respect de la commande publique, prise illégale d'intérêt,, ...).
etc...

Comme les dirigeants de la CIPAV et les services du Ministère de la Santé n'ont pas l'air de comprendre la gravité de la situation, vous trouverez ci joint une saisine de notre collectif pour demander un complément d'information au rapport 2014 de la Cour des Comptes.

En effet, 18 mois après la parution du dit rapport force est de constater que ses conseils sont resté vains et que la situation s'est encore aggravée, comme le prouve notamment la nomination hors statut comme président honoraire de l'usurpateur Monsieur Jacques Escourrou.

Notre collectif parle d'usurpateur car Monsieur Escourrou a déjà été désigné comme administrateur et président du conseil d'administration, en dehors des statuts internes et de toutes règles, entre 2008 et 2014.
Il est vraiment temps que tout cela cesse et que les adhérents soient entendus car à force de semer la colère, on ne finit par récolter que drames humainss diverses ou violence, ce que notre collectif ne veut légitiment pas

A ce sujet, notre collectif rappelle que nos bénévoles sont là pour vous aider à sortir des impasses de la CIPAV et vous conseiller bénévolement.

N'hésitez à nous appeler en cas de difficulté car dans la mesure de nos moyens nous vous aideront toujours.
Cordialement et sincèrement.

Yann Franquet pour Cipav.info

CIPAV suicide Cour des Comptes Séminaire

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire