L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

Contrepoints

❖ La CIPAV et les fourmis, une fable des Gens de l’Élysée (Contrepoints.org)

Cipav fourmisComme son cousin URSSAF, la CIPAV tue des entreprises fragiles par l’effet de ses erreurs.

Par François Lainée. (Article de Contrepoint.org du 17 aout 2019)

Les fables sont souvent tirées d’histoires vraies. Des pratiques de l’époque, des travers sociétaux, et voilà qu’une âme fleurie en fait une poésie.

Ai-je l’âme bien fleurie ? Vous pourrez en décider. Mais ce qui est avéré, c’est que je vais vous montrer comment la réalité peut devenir plus souriante quand on trousse quelques vers pour faire du particulier une histoire plus générale.

 

La réalité

Connaissez-vous la CIPAV ? Un sigle venu du bestiaire de notre appareil politico-administratif, qui cache le nom plus complet de Caisse des Indépendants pour la Prévoyance et l’Assurance-Vieillesse. En gros, la caisse de retraite des entrepreneurs et autres indépendants.

Lire la suite

❖ Le boulet immobilier de la CIPAV (Contrepoints, 8 mai 2016)

Boulet cipavNDLR: La presse confirme le délabrement du parc immobilier de la CIPAV.

quelques lignes pour vous informer que la presse reprend à son compte les éléments que notre collectif lui a transmis et les faits que nous dénonçons depuis plusieurs mois.
 
Vous trouverez à titre d'exemple, un article assez bien écrit et très documenté.
 
Nous vous invitons à diffuser l'information au plus grand nombre car il grand temps que la CIPAV soit mise sous tutelle pour mettre fin à la gestion catastrophique des dirigeants actuels de la Caisse.
 
Notre collectif lance à ce sujet un SOS car la CIPAV est en réel danger et c'est les adhérents qui en seront les premières victimes.

Déjà au cœur de la tourmente pour sa gestion, la CIPAV revient dans l’actualité pour la gestion de son patrimoine immobilier d’immeubles à Paris.


 

Logo contrepointsIl y a quelques jours, je revenais en détail sur les dérives, de plus en plus inquiétantes, de la CIPAV. Cette caisse de gestion des retraites des professions libérales montre en effet de graves lacunes dans sa gestion, dénoncées par la Cour des Comptes. Malheureusement, ce n’est pas tout.

En effet, le patrimoine de la CIPAV compte quelques immeubles parisiens, dont deux d’habitations, dont la gestion laisse pour le moins à désirer.

Et ici, « pour le moins » est probablement un euphémisme qui se range dans la catégorie olympique, à l’instar des termes employés par la Cour des Comptes pour caractériser la gestion de la CIPAV, justement, ou les qualificatifs qui viennent à l’esprit des personnes un peu au courant de l’état général du RSI, le pendant de la CIPAV, pour l’assurance maladie.

 

Lire la suite