L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

Phillipe Castans

► CIPAV : décryptage d'une dictature moderne

Cipavinfo0150Depuis trop longtemps, la CIPAV est dirigé comme une dictature par un noyau dur de dirigeants (administrateurs et directeurs) qui s'octroit des priviléges et qui n'hésite pas à s'arranger avec la vérité ou à faire preuve d'autorité. Les exemples sont nombreux, récurrents et tout le monde est au courant de la situation depuis la parution du rapport de la Cour des Comptes ou de différents reportages (Mediapart, Capital, France Inter,...°).

Plutôt que démissionner face aux différents scandales de la CIPAV, la majorité des administrateurs et dirigeants de la CIPAV s'organise pour rester durablement en place notamment grâce à la complaisance de la tutelle de l'état qui leur permet d'être juge et coupable de leurs dérives ou infractions diverses.

On parle de dictature car les adhérents de la CIPAV élisent des administrateurs pour les représenter et que ces derniers se comportent comme des dictateurs.

La preuve en est, les points suivants :

Lire la suite