L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

► Elections CIPAV: Adhérents, indignez vous et reprenez le pouvoir !

Cipavinfo0220Chers adhérents de la CIPAV,
 

l'heure est grave car nous sommes à la veille des élections internes de la CIPAV  et que tout est mis en œuvre pour permettre au noyau dur des dirigeants de la CIPAV de conserver une majorité au sein du conseil d'administration lors des prochaines élections internes prévues pour le 15 décembre prochain. Fin du dépôt des candidatures le 30 septembre.

Comme chacun sait les statuts et les modalités électorales de la CIPAV  ne respectent pas les règles élémentaires de la démocratie.
 
Face à l'adversité, notre collectif essaye toutefois de mettre en place des candidatures pour faire entendre la voix des adhérents et pourvoir aux treize postes d'administrateurs à renouveler.
 
C'est très difficile car il faut  trouver des adhérents à jour de leurs cotisations et qui peuvent justifier à minima de dix années de cotisation, ce qui fait qu'environ 60-70% des adhérents de la CIPAV ne peuvent pas se présenter aux élections, d'autant plus qu'il faut aussi trouver un suppléant* pour valider sa candidature.
 
A cette situation injuste, se rajoute le fait que le scandale de la CIPAV fait légitimement peur aux adhérents notamment du fait que la plupart des dirigeants responsables du scandale de la CIPAV sont toujours en fonction.
 
Face à cette situation déplorable, notre collectif rappelle simplement que l'union fait la force et que même les petits ont le droit à la justice et à la démocratie.
 
A titre personnel, je comprend mieux qu'un autre la crainte qu'inspire le scandale de la CIPAV car pour rappel ses dirigeants ont portés plainte contre moi pour utilisation frauduleuse du nom de domaine www.cipav.info, utilisation frauduleuse de la marque commerciale CIPAV GROUPE BERRI et pour diffamation.
 
Heureusement à chaque fois ma bonne foi a été reconnue par les tribunaux et les dirigeants de la CIPAV ont été systématiquement condamnés à verser des indemnités au titre de l'article 700.
 
Lors des dernières élections en 2014, Jacques Escourrou, l'usurpateur des fonctions de président du conseil d’administration de la CIPAV, avait empêché notre collectif de présenter treize candidatures mais les quatre candidats que notre collectif a réussi à maintenir ont tous été élus avec le maximum des voix.
 
Notre collectif à aussi réussi à faire condamner Jean Marie Saunier et François Durin, anciens directeurs et Jacques Escourrou, l'usurpateur des fonctions de président du CA et de président honoraire suite à son mandat frauduleux.
 
Par conséquent, notre collectif  pense sincèrement que ce n'est pas aux adhérents de la CIPAV de baisser la tête ou d'avoir peur du scandale de la CIPAV.
 
Bien au contraire, nous estimons sincèrement qu'il est possible d'obtenir une majorité d'administrateurs favorables à notre collectif et ainsi de mettre fin au scandale de la CIPAV.
 
Il suffit simplement de présenter des candidats sincères et de faire confiance aux votes des adhérents.
 
Une fois élus et lors de la réunion du premier conseil d'administration, nous espérons qu'une majorité d'administrateurs soutenus par notre collectif obtiendra  :
 
  1. La mise sous tutelle de la CIPAV.
  2. Un audit indépendant sur les comptes de gestion.
  3. La mise en place de statuts démocratiques.
  4. Le règlement des dossiers en souffrance.
 
Si malheureusement notre collectif n'obtient pas de majorité suffisante, il est certain que le noyau dur des dirigeants de la CIPAV pousuivra une gestion désordonnée.
 
Par conséquent, si vous êtes à jour de vos cotisations et que vous avez plus de dix ans de cotisations CIPAV, nous vous invitons à présenter votre candidature comme administrateur titulaire ou suppléant.
 
Nous avons besoin de l'aide de tous les adhérents qui souhaite passer de la contestation à une action efficace et démocratique pour le bien de tous les adhérents et salariés de la CIPAV.
 
Si vous souhaitez présenter une candidature comme suppléant ou titulaire, n'hésitez pas à nous contacter à ce sujet le matin de 10h00 à midi au 06 03 75 71 25 ou par mail cipav.info@gmail.com
 
Mettre fin au scandale de la CIPAV est dans l'intérêt de tous ses adhérents sans exception.
 
Yann Franquet, président du collectif CIPAV INFO

CIPAV Elections internes

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire