L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

► Cipav.info demande l'annulation des prochaines élections internes de la CIPAV

Cipavinfo0062Quelques lignes pour vous informer sur les conditions des prochaines élections internes de la CIPAV qui auront lieu en décembre 2014.

Sachant que c'est le conseil d'administration de la CIPAV qui est responsable des agissements et de la gestion de la caisse, j'invite chaque adhérent  à s'y intéresser pour tenter de mettre fin à ce scandale.

Pour Cipav.info, nous estimons que ses élections internes ne peuvent pas avoir lieu dans les conditions actuelles et nous envisageons des procédures juridiques pour demander leur annulation.

En effet, quel crédit accorder à des élections qui ne prennent pas en compte les auto entrepreneurs (270000 adhérents), qui limitent les candidatures (ex 20 ans d'adhésion groupe 2,...) ou qui permettent aux 30 000 adhérents-électeurs du groupe 1 (métier du bâtiment) de pouvoir élire 46% du conseil d'administration de la CIPAV.

Par ailleurs, CIPAV.info se pose sérieusement la question de savoir si c'est encore Maître Nocquet ou équivalent qui va assurer le dépouillement et signer les procès verbaux des élections internes alors que c'est le principal partenaire financier de la CIPAV et qu'il a accés à tous les adhérents en conflit avec la caisse en tant qu'huissier de justice ?

Si toutefois ses élections devaient avoir lieu, nous demandons à chaqueadhérent de la CIPAV de présenter des candidatures avant le 11 octobre prochain dans chacun des quatre groupes d'élection pour faire valoir ce que de droit et tenter de mettre fin à cette gestion désordonnée.

Cipa.info pour sa part demande l'annulation des élections, la mise sous tutelle de la CIPAV, la révocation du conseil d'administration dans son ensemble et le changement radical des statuts internes avant d'envisager de nouvelles élections.

Yann Franquet pour Cipav.info

Elections internes

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire