L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

► CIPAV INFO entre en résistance contre le scandale de la CIPAV

Cipavinfo0033L'inénarrable Monsieur Jacques Escourrou a été désigné comme président honoraire de la CIPAV, lors du Conseil d'administration d'hier par une courte majorité . Cette situation est inacceptable

chers amis,

quelques lignes pour vous informer que l'inénarrable Monsieur Jacques Escourrou a été désigné comme président honoraire de la CIPAV, lors du Conseil d'administration d'hier par une courte majorité .

Cette situation est inacceptable et démontre une nouvelle fois que le Conseil d'administration de la CIPAV n'a plus aucune légitimé ou crédibilité.

En effet, le poste de président honoraire n'est même pas prévu par les statuts de la CIPAV et nous rappelons que Monsieur Escourrou est directement responsable de la gestion désordonnée et du service déplorable aux adhérents cités dans le rapport de la Cour des comptes.

Notre collectif a aussi un sérieux doute sur le fait que Monsieur Jacques Escourrou était à jour de ses cotisations lors de sa présidence de la CIPAV alors que c'est une condition obligatoire.
Face à cette situation, notre collectif a décidé de rentrer en résistance pour mettre fin au scandale de la CIPAV.

En effet, depuis 2 ans notre collectif et plus particulièrement Monsieur Yann Franquet sont en premières lignes pour dénoncer sans cesse les différentes infractions de la CIPAV auprès des adhérents, des services de l'état et de des administrateurs de la CIPAV.
Malgré cela il est certain que les choses ne changent toujours pas à la CIPAV,.

Pire elles s'aggravent !!!

La nomination de Monsieur Escourrou comme président honoraire ou de Monsieur Olivier Selmati comme nouveau directeur de la CIPAV en sont simplement des preuves supplémentaires.

Concernant les conditions surprenantes de la désignation de Monsieur Selmati comme nouveau directeur de la CIPAV, alors qu'il était directeur de la Mission nationale de Contrôle en charge de l'audit de la CIPAV, vous trouverez ci joint une lettre du directeur de la sécurité sociale pour vous faire une idée à ce sujet.

D'une manière générale, Monsieur Escourrou et ses amis ont toujours refusé de dialoguer avec notre collectif et ils s’acharnent à nier les évidences du rapport de la Cour des Comptes.

Il est aussi à noter que par le biais de procédures abusives, Monsieur Escourrou et les dirigeants de la CIPAV n'hésitent à nuire aux intérêts de notre collectif et ceux de Monsieur Franquet Yann, son créateur et principal animateur.

Cette situation est inacceptable et elle n'a que trop durer.

En effet, notre collectif a porté plainte en justice, dénoncé publiquement les faits, et réunit à ce jour des milliers de sympathisants (adhérents, salariés ou administrateurs CIPAV), toutefois force est de constater que tout le monde se fout des victimes de la CIPAV et que rien ne se passe.

Pour ses raisons, notre collectif entre en résistance et il a décidé à partir de ce jour de mener des opérations citoyennes non violentes pour dénoncer ce scandale.

Quand le temps qui passe, la bonne foi et la courtoisie ne donnent aucun résultat, il faut logiquement savoir se montrer plus pressant pour obtenir justice.
Cordialement et sincèrement pour le bureau de CIPAV INFO

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire