L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

► CIPAV, un patrimoine immobilier en or pour ses prestataires.

Cipavinfo0154 2Depuis des années notre collectif dénonce la gestion calamiteuse du patrimoine immobilier de la CIPAV.

Il faut savoir que la CIPAV dispose d'un parc de quatorze immeubles dont certains sont dégradés voir insalubres.

Plusieurs plaintes ou saisines de locataires, de la mairie de Paris, de l'inspection du travail ont mis en exergue cet état de fait.

En outre, il est à noter que cette situation est aggravée pas le fait que le Conseil d'Administration de la CIPAV utilise vingt huit entreprises de gestion d'investissements immobiliers.

Concernant le scandale du parc immobilier de la CIPAV, il est certain que l'emploi de 28 entreprises concurentes ne peut être que contre productif et inutilement onéreux.

Pas besoin d'être économiste pour le comprendre.

Sur le principe qu'il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, il faut comprendre que deux ou trois entreprises de gestion d'investissement immobilier suffiraient amplement pour assurer au conseil d'administration de la CIPAV, une bonne gestion de son patrimoine.

Par conséquent, il est aberrant de constater que la présidence du conseil d'administration de la CIPAV puisse sans même consulter au préalable la commission immobilière  ou les administrateurs, désigner, agréer cinq nouvelles entreprises lors du conseil d'administration du 14 décembre 2016.

Cette course à l'échalotte vers toujours plus de prestataires n'a aucun sens ou un quelconque intérêt économique; il faut par conséquent en chercher les raisons ailleurs, peut être simplement dans l'obtention de ses agréments multiples.

Ce qui est certain c'est que la valeur du parc immobilier de la CIPAV fluctue de plusieurs centaines de millions d'euros suivant les interlocuteurs, 358 millions d'euros selon le conseil d'administration, 220 millions d'euros suivant le magazine QUE CHOISIR. En 2014, l'inénarable et usurpateur, Jacques Escourrou, déclarait par écrit en tant que président de la CIPAV à la Cour Des comptes que la valeur était d'environ 442 millions d'euros. Chacun appréciera.

En permettant la dégradation de ses biens immobiliers et en collectionnant les sociétés de gestion d'investissement immobilier, le conseil d'administration de la CIPAV ne répond pas à sa mission de service aux adhérents comme l'indiquait si justement le rapport de la Cour des Comptes.

Face à cette situation, notre collectif rappelle à tous les adhérents de la CIPAV que la gestion du patrimoine immobilier est l'une des pierres angulaires de nos retraites et qu'il faut se mobiliser pour mettre fin aux dérives de la CIPAV.

CIPAV Patrimoine immobilier

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire