L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

► Le parc immobilier de la CIPAV prend l'eau (Vidéo)

Escalier gestion cipavL'utilisation frauduleuse de la vérité par les dirigeants de la CIPAV n'a pas de limite notamment concernant la valeur réelle de son patrimoine immobilier.

Lors du conseil d'administration de la CIPAV du 14 décembre 2016, son président monsieur Philippe Castans et son responsable immobliier, monsieur Laurent Weber, ont présentés aux administrateurs un bilan sur le patrimoine immobilier de la CIPAV, qui d'une part, ne prend pas en compte l'état de délabrement des immeubles et qui d'autre part, n'indique pas la valeur vénale de chaque immeuble de la CIPAV.

Par conséquent, ce bilan siemesque n'a aucune valeur et dissimule une nouvelle fois l'état déplorable du parc immobilier de la CIPAV, la preuve par l'image.

Pour comprendre les réalités du parc immobilier de la CIPAV, notre collectif vous invite à visionner la vidéo chocante qu'une locataire d'un immeuble parisien de la CIPAV a bien voulu transmettre à notre collectif pour illustrer l'état d'insalubrité des lieux.


État déplorable d'un appartement géré par la... par Cipav_Info

La photo d'illustration de cet article correspond à une vue sur la cage d'escalier du dit immeuble.

Img 4074

Pour illustrer notre article nous aurions pu mettre d'autres photos et montrer d'autres lieux comme l'immeuble de la CIPAV situé au 24 rue de la Grande armée à Paris, dont le budget travaux est passé de 2.5 millions d'euros à 4 millions d'euros en l'espace d'une réunion de deux heures avec le syndic de l'immeuble.

Par conséquent, notre collectif demande la mise sous tutelle et la condamnation de la CIPAV car il y a une nouvelle fois une utilisation frauduleuse de la vérité.

A ce sujet, nous prenons l'exemple de l'inénarrable trésorier de la CIPAV, monsieur Patrick Tauzin qui déclare dans le procés verbal du 14/12/2016  une valorisation des quatorze immeubles de la CIPAV à hauteur de 376 millions d'euros alors qu'une enquête du magazine économique CAPITAL met en exergue une valeur d'environ de 220 millions d'euros.

Sachant qu'au moins deux immeubles de la CIPAV sont insalubres et que tous les autres ont besoin de travaux, nous estimons que la valeur indiquée par le magazine CAPITAL est clairement plus proche de la vérité que celle du conseil d'administration.

Cette situation est d'autant plus déplorable que Monsieur Castans, Président du Conseil d’administration de la CIPAV, est architecte DPLG et expert judiciaire.

Monsieur Castans déclare à qui veut bien le croire, que les problèmes de la CIPAV sont résolus grâce aux efforts du Directeur, monsieur Olivier Selmati et du conseil d’administration, sauf que ce n'est pas vrai.

D’ailleurs, malgré tous les articles édités par nous, par la presse, pas un mot de leur part sur cette situation déplorable qui ne fait qu’empirer.

Heureusement pour les adhérents de la CIPAV, il y a encore quelques administrateurs honnêtes avec une conscience qui nous aident à dénoncer les faits et pratiques inhumaines de cette caisse envers ses adhérents, ses salariés et ses locataires.

Notre association remercie encore une fois la Mairie de Paris, la Préfecture de Police de Paris, la Préfecture de Région et Ile-de-France, la Cramif, l’Inspection du Travail, le Procureur de la République pour tous leurs efforts et l’aide qu’ils apportent aux locataires de la CIPAV.

En effet, l'avenir de nos retraites et une bonne gestion du parc immobilier de la CIPAV passent obligatoirement par une relation de confiance avec les locataires.

 

Pour cette raison, notre collectif est solidaire avec les locataires et toutes les autres vicitmes de la CIPAV sans distinction.

Vidéo CIPAV Patrimoine immobilier Philippe Castans Patrick Tauzin Laurent Weber

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire