L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

► La direction de la sécurité sociale confirme la tenue des prochaines élections de la CIPAV

Cipavinfo0172Début 2017, notre collectif a été amicalement prévenu que  le conseil d'administration de la CIPAV avait décidé, à l'unamité, de demander à la direction de la Sécurité Sociale l'annulation des prochaines élections internes et la prolongation de trois ans de la durée des mandats des administrateurs de la série A.

Averti des faits , notre collectif de défense des adhérents victimes de la CIPAV a immédiatement prévenu la ministre de la Santé, le directeur de la Sécurité Sociale et le procureur de la République de Paris, de sa profonde et légitime désaprobation.

Le message de collectif CIPAV INFO a été pris en compte par la tutelle de la CIPAV et nous venons de recevoir copie d'une lettre de Monsieur Thomas Fatome (DSS°) indiquant clairement que la Direction de la Sécurité Sociale refusait cet état fait.

En bref, il y a aura bien des élections internes à la CIPAV en décembre 2017, ce qui est une très bonne nouvelle pour les adhérents et une véritable claque pour les dirigeants de la CIPAV qui ont soutenu cette demande fallacieuse.

 

Tout d'abord, un grand merci aux administrateurs, salariès, locataires et prestataires de la CIPAV qui nous fournissent bénévolement et dans un esprit de bienséance toutes ces informations.

L'union fait la force face au scandale de la CIPAV et les bénévoles de notre collectif le prouvent chaque jour d'avantage.

Concernant les maneuvres désespérées du noyau dur des dirigeants de la CIPAV pour que les prochaines élections internes ne puissent pas avoir lieu force est de constater que la tutelle commence à dire non à leurs exigences partisannes, ce qui est une bonne nouvelle, un changement d'état d'esprit.

Il est aussi à noter que la justice est de plus en plus sévére à l'encontre des dérives de la CIPAV.

En effet, vu que notre collectif dénonce systèmatiquement et de plus en plus rapidement les décisions fallacieuses des dirigeants de la CIPAV, il devient beaucoup plus difficile pour les responsables du scandale de la CIPAV de trouver du soutien ou de faire valider ce genre de décisons surréalistes.

Concernant les prochaines élections internes notre collectif estime que c'est le moyen plus efficace de mettre fin au scandale de la CIPAV.

Lors des dernières élections internes notre collectif avait soutenu quatre candidatures d'administrateurs, toutes validées par un vote franc et massif.

Malheureusement à l'époque notre collectif n'a pas pu soutenir plus de candidatures car c'était l'usurpateur Jacques Escourrou qui était en charge de les valider, au titre de président du conseil d'administration alors qu'il n'était même pas à jour de ses cotisations.

Cette année notre collectif espére que nous allons pouvoir faire élire de nouveaux administrateurs pour obtenir une majorité au conseil d'administration, ou à minima un groupe suffisemment fort pour mettre fin aux mensonges fallacieux de la CIPAV et obtenir des réponses claires sur le montant exact des réserves financières de la CIPAV.

Pour ce faire, nous invitons chaque adhérent de la CIPAV à réfléchir à sa possible candidature comme administrateur ou à voter à minima pour les candidats administrateurs que notre collectif soutiendra activement.

Notre collectif apportera un soutien logistique et effectif à chaque candidat.

Obtenir une majorité d'administrateurs au conseil d'administration de la CIPAV c'est l'assurance de pouvoir enfin mettre un terme aux dérives de la Caisses et d'obtenir satisfaction pour les quatre revendications principales de notre collectif concernant la CIPAV :

  1. Réglement immédiat de tous les dossiers en souffrance et fiabilisation formelle de toutes les données personnelles.
  2. Mise sous tutelle de la CIPAV et formation immédiate du personnel à une nouvelle technique de gestion.
  3. Changement des statuts de la CIPAV pour ouvrir la caisse à des régles claires et démocratiques
  4. Révocation de l'actuel conseil d'administration et organisation de nouvelles élections internes sans collége et sur le principe que chaque adhérents à jour de ses cotisations à le droit de s'exprimer lors du vote.

 

Comme déjà dit notre collectif revendique le fait que la CIPAV appartient à ses adhérents et non à la tutelle ou à un groupe d'individus incompétents qui se croient au dessus des lois.

Ce n'est pas aux victimes de baisser la tête et tous les adhérents de la CIPAV ont le droit à un service de qualitè.

Confirmation dss tenue des elections

CIPAV Elections internes Sécurité Sociale

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire