L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

► Le fantasme de l'auto entrepreneur voleur de retraites

Cipavinfo0063Quelques lignes pour mettre fin au discours de Monsieur Jacques Escourrou, président du conseil d'administration de la CIPAV concernant le fait que les auto entrepreneurs pourraient mettre en péril le régime retraite des indépendants ou celui de la CIPAV.

Monsieur Escourrou n'hésite jamais à faire la leçon à ce sujet afin de faire oublier son bilan et ses responsabilités concernant la gestion désordonnée et le service déplorable aux adhérents de la CIPAV.

Que les choses soient claires, Monsieur Escourrou et la CIPAV ne respectent pas les auto entrepreneurs.

Concernant les faits, il est à noter que depuis la création du statut des auto entrepreneurs, la CIPAV encaisse les cotisations versés par l'URSSAF au titre du forfait légal imposé aux auto entrepreneurs (25.70% de leur CA) et ceci sans en assumer les responsabilités légales associées.

Moralité les auto entrepreneurs payent actuellement des cotisations sans pouvoir en bénéficier un jour ou simplement avoir les même droits qu'un adhérents de la CIPAV alors qu'ils sont majoritaires en nombre d'adhérent (environ 270 000).

Que l'on soit d'accord ou pas avec le statut d'auto entrepreneur, chacun a le droit à une retraite à hauteur des revenus de son travail et .

En bref, les auto entrepreneurs ont le droit à une retraite n'en déplaise à Monsieur Escourrou et ses amis.

Concernant la rumeur selon laquelle les auto entrepreneurs pourraient toucher plus de retraites que ce qu'ils ont cotisés ou nuire au système, c'est tout simplement idiot.
 
Cipav.info invite tous ceux qui ont le moindre doute à se renseigner directement auprès de :

Monsieur Linséni KANTE / Auditeur de l'antenne de Paris, Mission nationale de contrôle et d'audit des OSS / 6-8 rue Eugène Oudiné 75013 Paris / Tél. 01 73 03 49 48 / mail : linseni.kante@sante.gouv.fr

Par conséquent, le fait d'opposer les auto entrepreneurs aux autres adhérents de la CIPAV n'est rien d'autre que la vieille ruse du diviser pour mieux régner.

Pour finir,Cipav.info regrette fortement que Monsieur Escourrou et les dirigeants de la CIPAV dénigrent les auto entrepreneurs plutôt que d'affronter la réalité du bilan de leurs actions.

La fonction d'un bon président ou de la CIPAV est de rassembler, pas de diviser.

Yann Franquet pour Cipav.info

Problême de Retraite Auto-entrepreneurs

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire