L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

► Message important de CIPAV INFO et de son président

M fotolia 4598044 xsChers amis,

quelques lignes pour vous informer qu'une assemblée générale de notre association va être organisée dans un délai de deux mois pour modifier ses statuts et procéder à l'élection d'un nouveau bureau exécutif  (Président, secrétaire, trésorier).

L'amélioration de nos statuts est nécessaire pour être plus efficace juridiquement, notamment afin de pouvoir se constituer partie civile et de mieux défendre les intérêts des victimes de la CIPAV.

Concernant l'élection d'un nouveau bureau, je vous informe que j'estime nécessaire de me retirer de mes fonctions de Président de CIPAV INFO, simplement du fait que je viens de changer d'activité professionnelle et que je ne suis plus adhérent à la CIPAV depuis le début du mois de mars.

En effet, en tant que marchand, je suis maintenant affilié d'office au RSI.

En outre, je dois avouer qu'après des années de combat contre la CIPAV, il me semble opportun de me mettre en retrait et de passer la main dans de bonnes conditions, ce que chacun comprendra.


Bien évidemment, je continuerais bénévolement à venir en aide aux victimes de la CIPAV et à notre collectif dans la mesure du possible.


Pour l'instant, je vais continuer à assumer mes fonctions de Président jusqu’à la nomination du nouveau bureau de l'association.

Dans l'attente, je vais aussi devoir faire face à l'audience du 24 mars prochain devant la Cour d'Appel de Paris car comme vous le savez la CIPAV a fait appel de la décision la déboutant de sa procédure pour diffamation à mon encontre, en tant que lanceur d'alerte.

Pour l'instant, la CIPAV a perdu toutes les procédures qu'elle a entreprise contre CIPAV INFO, son site internet ou ses dirigeants (OMPI, nom de domaine, ...).

En tout état de cause, je profite de cette occasion pour remercier humblement notre association et tous les adhérents qui m'ont apportés leur soutien sans faille dans ce long combat judiciaire.

J'avoue que tout seul j'aurais eu du mal à faire face à ses procédures abusives tant moralement que financièrement*. 

Concernant notre association, il est souhaitable que son assemblée générale ait lieu à proximité du siège social de la CIPAV afin de motiver le plus grand nombre à y participer et organiser une conférence de presse.

Tous les adhérents à jour de leurs cotisations pourront voter sur place ou par procuration.Toutes les modalités de cette assemblée générale vous seront transmises prochainement.

Notre collectif invite tous les adhérents qui le souhaitent à faire acte de candidature pour les postes de Président, Secrétaire et Trésorier, voir simplement pour participer à la vie du bureau.


Nous avons besoin de volontaires et chaque adhérent candidat sera pris en charge par le collectif afin de l'aider à s'insérer à la vie associative.

En l'espace de quelques années et avec peu de moyens notre association a réussi à venir en aide à plus de quatre mille adhérents victimes de la CIPAV et à défendre leurs intérêts ( procédures juridiques, impact média, Cour des comptes,....).

Chaque jour le site internet de CIPAV INFO est visité par plusieurs centaines de personnes et notre collectif vient en aide à plusieurs dizaines de victimes par semaine. C'est une belle réussite.

Avec l'aide des adhérents et d'un nouveau bureau, notre collectif va poursuivre son action collective afin de mettre fin au scandale de la CIPAV.

C'est simplement une question de temps et de moyens puisque la justice et la bienséance sont de notre côté. N'en doutons pas.

L'union faisant la force,nous invitons humblement chaque membre à s'investir pour faire respecter les droits des adhérents de la CIPAV sur le principe que c'est une action collective au profit de tous.

Chaque nouvelle adhésion, don ou heure de bénévolat nous rapproche un peu plus du moment ou les adhérents de la CIPAV obtiendront justice et un service de qualité.

En tant que victime de la CIPAV (cotisations imaginaires) et Président de notre collectif, je vous prie de croire que je suis fier du travail accompli et de participer activement à cette action collective.

Un grand merci aussi à tous les membres du bureau et bénévoles qui nous aide au quotidien à gérer notre collectif.

Cordialement et sincèrement

Yann Franquet, Président du collectif CIPAV INFO

 

*Pour me défendre contre les procédures abusives de la CIPAV (OMPI, diffamation, nom de domaine), j'ai du faire face à différents tribunaux et m'acquitter au total de 7800 euros de frais d'avocats. Pour me venir en aide, notre collectif m'a versé une somme  de mille euros et a pris en charge une partie de mes frais de déplacement quand je me rend aux audiences sur Paris (x3).

Yann Franquet CIPAV Cipavinfo

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire