L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

► Nouveau scandale de la CIPAV concernant la nomination de Jacques Escourrou comme Président Honoraire de la CIPAV

Cipavinfo0013Chers amis,

quelques lignes pour vous informer qu'à l'ordre du jour du prochain Conseil d'Administration de la CIPAV, prévu le mercredi 25 mars, il est noté en autres :

> "3. Nomination de Jacques ESCOURROU en qualité de Président honoraire" (voir ordre du jour complet ci dessous).


Cette situation est totalement inacceptable.

En effet, Monsieur Escourrou, en tant qu'ancien président du Conseil d'administration et administrateur de la CIPAV, est directement responsable de la gestion désordonnée et du service déplorable aux adhérents.

Son nom est clairement cité par le rapport de la Cour des Comptes 2014.

Monsieur Escourrou, c'est aussi la personne qui a traité publiquement ses adhérents auto-entrepreneurs de branleurs et qui essaye de museler notre collectif notamment en continuant à vouloir nous interdire l'utilisation du nom de domaine www.cipav.info

Concernant le conseil d'administration de la CIPAV, nous rappelons que notre collectif conteste formellement et à juste titre le résultat des dernières élections internes.

Par conséquent, avant de penser à nommer Monsieur Escourrou comme président honoraire, notre collectif aimerait que le conseil d'administration de la CIPAV fasse nommer en urgence un administrateur provisoire, pour réformer les statuts de la CIPAV et mettre fin à ses pratiques d'un autre âge.

En effet, le Conseil d'administration de la CIPAV n'a plus aucune crédibilité ou légitimité pour entreprendre le moindre changement.

Pour preuve, la nomination d'un Président honoraire n'est même pas prévu par les statuts de la CIPAV et pourtant cela figure en bonne place à l'ordre du jour du Conseil d'Administration.

Concernant l’inénarrable Monsieur Escourrou, notre collectif rappelle simplement que nous demandons depuis longtemps, par voie d'huissier notamment, s'il est exact que Monsieur Escourrou n'était pas à jour de ses cotisations CIPAV, lors de ses différents mandats électifs ?

Pourquoi les dirigeants de la CIPAV ou les services du Ministère de la Santé ne répondent pas à cette question simple ?

C'est pourtant facile à vérifier* et ce n'est pas les services de la Mission Nationale de Contrôle ou de l'Inspection générale des affaires sociales qui pourront dire le contraire car nous les avons prévenu à maintes reprises.

Notre collectif est dans l'attente d'une réponse claire à ce sujet, notamment de la part de Monsieur Olivier Selmati en tant que nouveau directeur de la CIPAV et ancien directeur de la Mission Nationale de Contrôle en charge de la mission CIPAV jusqu'à son rapport final en juin 2014.

Concernant Monsieur Selmati force est de constater que sa désignation comme directeur de la CIPAV et celles de ses collaborateurs comme cadres dirigeants sont sujettes à contestation par les salariés de la CIPAV et certains administrateurs du groupe Berri dont la CAVOM.

Notre collectif s'étonne aussi de la pertinence de l'embauche de Monsieur Selmati et de ses collaborateurs à la CIPAV pour de multiples raisons.

Notre collectif se demande surtout combien cette nouvelle embauche va encore couter aux adhérents de la CIPAV ?

Cordialement et sincèrement.

Yann Franquet pour CIPAV INFO

*Pour anecdote il est à noter que c'est Monsieur Escourrou en tant que président du conseil d'administration qui avait la charge de valider les candidatures des administrateurs lors de ses dernières années (élection juillet 2011, décembre 2014). En effet, pour être administrateur à la CIPAV, il faut obligatoirement être à jour de ses cotisations et répondre à certain critéres .

**ORDRE DU JOUR DE LA REUNION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION CIPAV DU 25 MARS 2015 09 H 30 / 13 H 00
1. Approbation des procès verbaux des réunions du Conseil d’Administration du 21 janvier et 11 février 2015 (pièce jointe) ;
2. Point d’information du Président et du Directeur :
a) Processus de sortie des caisses du groupe Berri et autonomisation de la CIPAV,
b) Validation des embauches au sein de l’équipe de direction ;
3. Nomination de Jacques ESCOURROU en qualité de Président honoraire ;

4. Elaboration de la politique de la CIPAV et travaux des commissions ;
5. Evolution sur les méthodes de recouvrement des cotisations (2en1 et 3 en 1 – révision des règles de taxation d’office) ;
6. Point du Trésorier ;
7. Présentation de la « cellule médiation de gestion des réclamations » ;
8. Organisation des réunions en région (pièce jointe) ;
9. Fonctionnement de la Commission de Recours Amiable (pièce jointe) ;
10. Présentation d’un point d’étape de l’audit RAM par les représentants de la société ON-X (pièce jointe) ;
11. Questions diverses.

Jacques Escourrou

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire