L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

Communiqué du collectif CIPAV INFO sur le BIG BANG de la CIPAV au 01 janvier 2023

  • Par cipavinfo
  • Le jeudi, 22 décembre 2022
  • 0 commentaire

Cipavinfo0134Depuis maintenant deux ans, notre collectif dénonce le transfert du recouvrement des cotisations retraite de la CIPAV vers les services de l'URSSAF car cela va permettre de solder la gestion désordonnée de la CIPAV sans autre forme d'explication.

Il ne reste plus que dix jours avant cette échéance et malgré de multiples avertissements sur les conditons surprenantes de ce transfert, le bateau CIPAV / URSSAF continue sa route au détriment des adhérents de la CIPAV.

Depuis sa création notre collectif a reçu les preuves et des témoignages détaillés concernant les dérives de la CIPAV, le transfert du recouvrement des cotisations et la fusion de la direction comptable et financière de la CIPAV.

Cet ensemble de faits semble assez crédible et alarmant, pour que notre collectif de victimes prenne l'initiative de le soumettre aux responsables de la CIPAV ou de sa tutelle, n'en déplaise à tous ceux qui prônent l'omerta et les arrangements de salon, sur des sujets aussi graves.

En outre, notre collectif le répète encore une fois publiquement, nous avons des preuves formelles démontrant que les réserves de la caisse sont en danger immédiat, soit huit milliards d'euros, cela mérite l'attention de tous

A ce sujet, notre collectif rappelle amicalement aux responsables de la CIPAV et de sa tutelle qu'il est inutile de perdre du temps à nous vilipender ou à nous faire passer pour un collectif d’orchidoclastes car chacun peut comprendre que le seul objectif de notre collectif de victimes ou des adhérents en général, c'est simplement d'établir la vérité et de vérifier le bon fonctionnement de la Caisse.

Si les dirigeants de la CIPAV ne sont pas capables de respecter les lois, ou simplement de répondre à des questions sincères et documentées sur leur gestion de la Caisse, c'est bien qu'il y a quelque chose de pourri au royaume de la CIPAV.

Un point c'est tout, que chacune des parties assume ses responsabilités car le calvaire et le préjudice des adhérents n'a que trop duré.

Par conséquent voici des questions très précises pour lesquelles notre collectif exige des réponses claires notamment de la part de la direction de la Sécurité sociale, du Ministère de la Santé :

  1. Est-ce que la CIPAV et les URSSAF disposent d'une double comptabilité informatique, oui ou non ? Pour en savoir plus, http://www.cipav.info/actualites/fraude-de-la-double-comptabilite-informatique-la-cipav-est-muette-et-l-urssaf-s-empetre-dans-ses-explications.html
  2. Est-ce que les réserves de la CIPAV sont en danger, oui ou non ? Pour en savoir plus, http://www.cipav.info/actualites/trop-c-est-trop-les-adherents-disent-stop-a-la-cipav-et-sa-tutelle.html
  3. Est-ce que la problématique du paiement de la soulte relative au transfert des adhérents auto entrepreneurs en 2018 de la CIPAV vers les URSSAF est réglé, oui ou non ?

Concernant la problématique de la soulte du transfert des adhérents auto entrepreneurs de 2018, il est à noter qu'il n'y a que très de personnes au courant des faits, de son montant exacte, car c'est la chasse gardée de la Direction de la Sécurité Sociale, des URSSAFS et du directeur de la CIPAV.

Toutefois, il faut comprendre que s'il est impossible de savoir comment cette soulte a été réglé pour le transfert des adhérent auto entrepreneur en 2018, il est difficile d'envisager sérieusement le transfert de tous les autres adhérents à partir de janvier 2023.

Pour finir, notre collectif aimerait savoir à qui va profiter cette soulte car il s'agit quand même des cotisations des adhérents de la CIPAV.

Dans l'attente de ses réponses, il est difficile, voire irresponsable d'envisager un avenir pour la CIPAV.

Face à l'omerta de la CIPAV, il est nécessaire de libérer la parole des lanceurs d'alerte et des vicitmes pour connaître la vérité.

Yann Franquet, Président du collectif CIPAV INFO

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire