L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

Auto-entrepreneurs

❖ Communiqué de la Fédération des auto-entrepreneurs (FEDAE)

FedaeHalte aux agissements de la CIPAV et de son président M.
Escourrou !
Pour commencer, faisons un état de la situation.

Qu'est-ce que la CIPAV

« Les professionnels libéraux relèvent pour leur retraite d’un régime de base d’assurance vieillesse géré par la caisse
nationale d’assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) à laquelle sont rattachées dix caisses distinctes,
administrant chacune un ou plusieurs régimes de retraite complémentaire et d’invalidité décès.
La CIPAV est de loin la plus importante de ces dix caisses. À la différence des neuf autres (caisse des médecins, des
pharmaciens, des vétérinaires, des notaires, etc.), elle n’est pas marquée par une forte identité professionnelle. Au-delà des
professions règlementées d’architecte et de géomètre-expert ou des membres des professions de conseil, elle a vocation à
accueillir tout professionnel libéral assurant des activités non explicitement énumérées par le code de la sécurité sociale : une
disposition " balai " de ce code conduit à y affilier plus de trois cents professions libérales, d’une extrême diversité.
 

Lire la suite

❖ Jacques Escourrou se met à dos les auto-entrepreneurs (l'Opinion)

Jacques escourrou pays drLe président de la CIPAV, caisse de retraites des professions libérales, les traite de « branleurs » et les accuse de mettre en péril les comptes.

Le torchon brûle entre le président de la CIPAV, la principale caisse de retraites des libéraux, et les autoentrepreneurs. C’est une formule lapidaire, « les autoentrepreneurs nous cassent les pieds », prononcée fin mars par Jacques Escourrou, qui dirige la CIPAV (Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d’assurance vieillesse) depuis 2005, qui a mis le feu aux poudres. A 64 ans, l’homme, qui préside aussi la CNAPVL (organisme de rattachement de la CIPAV) n’a pas hésité dans la foulée à les qualifier de « branleurs ». On ne saurait être plus clair.

Lire la suite

☁ Témoignage N°023 : "problème Affiliation Auto-Entrepreneur"

TemoignagesJe suis auto-entrepreneur en conseil depuis le 01/10/2011 et lorsque je consulte le site de la CIPAV je suis juste connu pour l'attestation d'affiliation sinon plus rien

Adhérent cipav n°CI20120xxxxxxxxxx

❖ La retraite de certains auto-entrepreneurs est-elle menacée ? (L'Express)

Retraite auto entrepreneur 4859949Un rapport de la Cour des comptes, publié en février 2014, critiquait très sévèrement la gestion de la Cipav, caisse de retraite complémentaire des professions libérales.

Rien ne va plus entre les auto-entrepreneurs libéraux et leur caisse de retraite, la Cipav. Ils coûtent plus d'argent qu'ils n'en rapportent, déplore son président qui, excédé, n'hésite pas à les qualifier de "branleurs". Décryptage.

"Les auto-entrepreneurs nous cassent les pieds!". La citation, on ne peut plus claire, vient tout droit de Jacques Escourrou, président de la CIPAV (Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d'assurance vieillesse), la principale caisse de retraite complémentaire destinée aux professions libérales, et appartenant au groupe Berri, à laquelle doivent cotiser les auto-entrepreneurs libéraux. Si le dirigeant est agacé, c'est parce que la Caisse dont il est en charge a été fortement pointée du doigt par un rapport de la Cour des comptes, publié le 17 février 2014. Rapport qui qualifiait de "déplorable" le service rendu aux cotisants de la Cipav, tout particulièrement s'agissant des auto-entrepreneurs. Ces critiques ont-elles de quoi inquiéter ces derniers au sujet de leur retraite?  

Lire la suite

☁ Témoignage N°021 : "problème Affiliation Auto-Entrepreneur"

TemoignagesL'organisme de gestion agréé, dont je suis adhérent, constate un an après ma création d'entreprise que je n'ai pas reçu de courrier certifiant mon affiliation à la CIPAV. Toutes mes démarches auprès de la CIPAV sont restées sans réponse jusqu'à ce jour.

Adhérent cipav n°16001xxxxxxxxxx

► Le fantasme de l'auto entrepreneur voleur de retraites

Cipavinfo0063Quelques lignes pour mettre fin au discours de Monsieur Jacques Escourrou, président du conseil d'administration de la CIPAV concernant le fait que les auto entrepreneurs pourraient mettre en péril le régime retraite des indépendants ou celui de la CIPAV.

Monsieur Escourrou n'hésite jamais à faire la leçon à ce sujet afin de faire oublier son bilan et ses responsabilités concernant la gestion désordonnée et le service déplorable aux adhérents de la CIPAV.

Que les choses soient claires, Monsieur Escourrou et la CIPAV ne respectent pas les auto entrepreneurs.

Lire la suite

❖ La CIPAV n'aime pas les auto-entrepreneurs (Evoportail)

Logo evoportail carre 1La CIPAV n'aime pas les auto-entrepreneurs, alors elle n'enregistre pas leurs droits à la retraite.

La CIPAV pas franchement fan des auto-entrepreneurs ? C'est bien ce que laisse à penser le dernier rapport de la cour des comptes : celui ci alerte notamment sur le fait que la CIPAV n'a toujours pas inscrit les cotisations des auto-entrepreneurs sur leurs comptes et n'a donc pas encore enregistré leurs droits à la retraite (!).

La réaction du président de la CIPAV en réponse à ce rapport fait pointer un problème plus grave : la CIPAV souhaite ne plus s'occuper du tout des auto-entrepreneurs. Des droits à la retraite non enregistrés : A l'origine, l'absence d'une application informatique ! Ainsi, depuis 5 années, la CIPAV n'a pas développé l'application nécessaire à l'intégration de chaque trimestre des données de chaque auto-entrepreneur.

Lire la suite