L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

MNC

► J'ACCUSE...! Version CIPAV 2016

Cipavinfo0147A l'attention de Monsieur François Hollande, Président de la République

Monsieur le Président, cher Camarade,

me permettez vous, dans ma gratitude pour la bienveillante écoute dont vous avez fait preuve avec moi lors d'un de vos déplacements dans le Tarn en 2012, sur les terres de Jaurès, d'avoir le courage et l'honnêteté de vous informer que votre présidence est menacée d'un profond déshonneur. Vous qui apparaissez rayonnant, dans vos fonctions de président normal, d'architecte du choc de simplification pour les entreprises, de garant des professions libérales, de défenseur du statut de lanceur d'alerte, comment pouvez vous accepter de laisser perdurer le scandale ou les infractions de la CIPAV ?

D'une manière générale, comment se peut-il que votre gouvernement n'ait pas réussi en quatre ans à remettre en ordre de marche la principale caisse de retraite des travailleurs indépendants ?

C'est d'autant plus incompréhensible et préjudiciable que les cotisations des adhérents de la CIPAV sont obligatoires et que des infractions graves perdurent.

Le scandale de la CIPAV est une souillure durable sur le visage de la FRANCE, un véritable crime social pour environ 4% de la population française (adhérents + familles).

Lire la suite

► Le premier Ministre demande une nouvelle fois à la Tutelle de la CIPAV de recevoir notre collectif.

Cipavinfo0104Chers amis,
quelques lignes pour vous informer que notre collectif essaye depuis six mois d'avoir un rendez vous avec la tutelle de la CIPAV qui se compose dans l'ordre du Ministère de la Santé, de la Mission Nationale de Contrôle et d'audit (MNC)  et de la direction de la sécurité sociale.
 
Pour cela, notre collectif a saisi à plusieurs reprises le Premier Ministre ou la Ministre de la Santé et vous trouverez copie des courriers officiels qu'ils nous ont transmis pour nous indiquer que notre collectif serait reçu prochainement.
 
Toutefois, force est de constater que les autorités de tutelle n'ont toujours pas fixée de date et que six mois viennent de passer.
 
Comme notre collectif ne lâche rien et que nous souhaitons alerter les autorités publiques, d'une part sur les infractions actuelles de la CIPAV et d'autre part, sur les moyens de mettre fin au scandale de la CIPAV, vous pouvez compter sur nos efforts bénévoles et sans faille, pour obtenir un rendez vous, un jour.

Lire la suite