L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

☁ Témoignage N°008 : " problème cotisation "

TemoignagesMes problèmes avec la CIPAV sont d’abord ceux de tout le monde, à savoir des problèmes de communication : nécessité d’appels sans cesse répétés (toute une journée quelquefois !) avant que la ligne soit libre ; temps d’attente annoncé à moins d’une minute, en réalité un quart d’heure à une demi-heure ; dialogue difficile avec les conseillères, etc…

Ma situation personnelle (moins grave que d’autres d’après les témoignages que j’ai pu lire, mais quand même…) est la suivante : je suis à la retraite depuis le 1er mars dernier et, alors que mon dossier est traité et réglé depuis longtemps avec les autres caisses ( au nombre de six !), à la CIPAV tout est bloqué…

En ayant demandé les raisons par téléphone (avec les difficultés évoquées ci-dessus), on m’a d’abord répondu que mon relevé de carrière était incomplet. J’ai donc envoyé le relevé de carrière en ma possession définitivement validé par toutes les caisses (y compris la CIPAV !).

N’ayant pas de nouvelles, j’ai rappelé pour connaître l’état d’avancement de mon dossier : on m’a répondu que tout était complet et qu’il fallait désormais patienter !
J’ai donc patienté puis rappelé à nouveau : j’ai ainsi appris le 24 mai dernier que le traitement de mon dossier est suspendu car la dernière ligne de mon relevé de carrière indique une majoration à justifier pour un trimestre exercé dans l’Education Nationale ; quel trimestre ? à justifier par qui, pourquoi, comment ? La conseillère n’a pas su me le dire! Elle m’a conseillé de prendre contact avec les autres caisses (Carsat et Education Nationale en l’occurrence) et elle a raccroché !

Mon intervention auprès de ces caisses a laissé tout le monde pantois, et, à ce jour, personne ne sait quelle réponse me donner : le Carsat ne peut enlever la ligne gênante et le Service des Pensions de l’Education Nationale ne peut rien fournir de plus que ce qu’il a déjà fourni, y compris pour cette majoration à justifier.

La situation est donc totalement bloquée et je ne sais plus du tout quoi entreprendre pour trouver une issue…

En désespoir de cause j’envoie ce jour mes états de service complets effectués dans l’Education Nationale. Cela suffira-t-il ? Rien n’est moins sûr…

Par ailleurs je constate que la CIPAV :
- refuse (encore aujourd’hui malgré ma demande) d’utiliser la correspondance interrégimes et laisse ses adhérents régler eux-mêmes les problèmes et faire le lien avec les autres caisses ;
- ne prévient pas du tout ses adhérents des pièces manquantes ou incomplètes et les laisse s’enquérir de l’avancement ( !) de leur dossier. xxs
Voilà résumée ma situation avec la CIPAV

Je ne peux aujourd’hui que solliciter l’aide de l’Association et soutenir de tout cœur son action pour mettre fin au grave dysfonctionnement de la CIPAV.

Avec mes remerciements renouvelés,
Cordialement

Adhérent cipav CI3667xxxxx

Problême de Cotisations

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire