L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

► CIPAV INFO propose une nouvelle fois le dialogue pour mettre fin au scandale de la CIPAV

K8477675Force est de constater que malgré de nombreuses propositions ou récemment l'injonction du Premier Ministre, que ni le Ministère de la Santé , ni la direction de la CIPAV n'ont accepté de contact avec notre collectif qui regroupe 4000 sympathisants

Chers amis,

quelques lignes pour vous informer que CIPAV INFO propose une nouvelle fois le dialogue pour mettre fin au scandale de la CIPAV.

Tout d'abord, force est de constater que malgré de nombreuses propositions ou récemment l'injonction du Premier Ministre, que ni le Ministère de la Santé , ni la direction de la CIPAV n'ont pris contact avec notre collectif qui regroupe maintenant plus de quatre mille sympathisants. Voir lettre du premier Ministre.
 

Par conséquent, notre collectif a décidé d'envoyer une mise en demeure à tous les responsables de la CIPAV, directs (directeur et administrateurs) ou indirects ( MNC, ministères divers, premier ministre, cour des comptes, défenseur des droits,...) , pour demander qu'une réunion officielle soit organisée avec notre collectif, qui se composera pour l'occasion de victimes, d'adhérents, de salariés et d'administrateurs de la CIPAV.

Cette mise en demeure est en cours de rédaction et sera transmise d'ici une semaine.

Si les responsables de la CIPAV refusent de rencontrer et de discuter avec notre collectif, notre association envisage sérieusement d'entreprendre, d'une part, une procédure auprès de la Cour Européenne de Justice et d'autre part, une action militante non violente sur le principe de ce qu'a fait par exemple l'association SNE "sauvons nos entreprises" pour les problèmes du RSI.

Sur ce dernier point, l'idée est de se rendre avec quelques adhérents volontaires au siège de la CIPAV lors des horaires d'ouverture, d'actionner les alarmes de sécurité, de faire sortir le personnel des locaux et de prendre possession des lieux, dans le calme et la non violence.

Cette action militante aura le mérite de mettre les responsables de la CIPAV devant leurs responsabilités et d'alerter les médias sur les souffrances des victimes de la CIPAV.

Nous agirons de cette façon "uniquement" si notre collectif n'arrive pas à se faire entendre des responsables de la CIPAV.

Pour rappel, notre collectif a quatre revendications principales :

  • La régularisation de tous les dossiers d'adhérents en souffrance, sans distinction.
  • La nomination provisoire d'un administrateur indépendant, sous la responsabilité du défenseur des droits et du médiateur de la République.
  • La mise en place de nouveaux statuts internes dans un délai de trois mois avec l'aide de notre collectif et d'adhérents.
  • L'organisation de nouvelles élections internes dans un délai de six mois pour désigner les 26 administrateurs de la CIPAV.

Notre collectif estime que ses quatre conditions sont indispensables pour accorder un avenir durable à la CIPAV.

CIPAV

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire