L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

► La CIPAV utilise du personnel de la Mutualité Sociale Agricole plutôt que de faire son travail.

Cipavinfo0094Chers amis

quelques lignes pour dénoncer le fait que la CIPAV utilise du personnel de la MSA pour effectuer la sous traitance des appels téléphoniques de la Caisse.

En effet, depuis le 1er décembre 2015, ce sont 7 salariés de la MSA du Puy en velay qui, après quelques jours de formation seulement, répondent aux appels cotisations des adhérents de la CIPAV. 
 
Pire, au mois de mars 2016, ce seront 6 salariés de la MSA de Carcassonne qui répondront aux appels prestations.
 
Le coût de cette nouvelle lubie du directeur de la CIPAV, Monsieur Olivier Selmati, serait à ce jour d'environ huit cent mille euros versés à la MSA par la Caisse.

L'embauche de 13 nouveaux télé-conseillers au sein de la CIPAV aurait coûté moins nettement cher et aurait permis d'envisager l'avenir car pour rappel, le nombre d'adhérents de la CIPAV est en constante augmentation.

Il est prévu que les adhérents de la CIPAV passe d'environ huit cent mille à un million, d'ici 2017 (source, Conseil d'administration de la CIPAV).

Concernant le personnel de la MSA et sans vouloir leur manquer de respect car on ne peut pas apprendre un travail en quelques jours, ils sont d'après les témoignages des salariés et des adhérents que nous récoltons, - sous formés et livrés à eux-mêmes, le principal grief étant simplement qu'ils apportent des réponses approximative aux assurés de la CIPAV. 
 
Mais la direction de la CIPAV s'en fout : elle voulait absolument donner du travail aux salariés de la MSA (inoccupés à la MSA, car ceux-ci n'étaient même pas téléconseillers) et améliorer le taux de décrochés. 
 
Monsieur Olivier Selmati et son équipe dirigeante veulent juste faire du chiffre en se moquant totalement des informations données aux assurés. 
 
Le RSI, à l'époque, avait fait la même erreur en sous-traitant une partie de ses appels cotisations pour faire face à l'avalanche de ses problèmes.

Toutefois, suite à un reportage, diffusé sur M6, qui dénonçait le coût prohibitif et la contre productivité de cette opération, le RSI s'est engagé au début de l'année 2015 à ré-internaliser les appels et à former son personnel.
Que dire de plus  ...
 
Il est dommageable que Monsieur Selmati, malgré sa longue expérience en tant que haut fonctionnaire et directeur de la Mission Nationale de Contrôle (MNC) n'ai pas eu connaissance de ce précédent désastreux.
 
Idem pour les 26 administrateurs de la CIPAV qui sont directement responsables de la gestion déplorable de la Caisse.
 
Notre collectif se bat contre cet état de fait et il est vraiment temps que cela cesse.
 
Merci de votre aide car l'union fait la force.
 

 CIPAV INFO

Salariés de la CIPAV CIPAV MSA dépense Accueil cipav Dépenses Téléconseiller

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire