L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

☁ Témoignage N°032 : "problème retraite"

TemoignagesJ'ai demandé à faire valoir mes droits à la retraite au 1er juillet  2014, avec un dossier transmis en LRAR 3 mois avant.  Après XXXX tentatives pour joindre la CIPAV, j'ai envoyé une LRAR de mise en demeure au directeur ainsi qu'à la Commission de recours amiable. Pas de réponse, cependant j'ai eu l'impression que quelque chose "avait bougé" car enfin un gestionnaire a commencé à communiquer avec moi par mail et m'a transmis le calcul de mes points et de ma surcote. Tous régimes confondus, j'ai cotisé 212 trimestres, soit 52 trimestres en plus. Première déception le calcul de la surcote ne se fait pas sur les 52 trimestres cotisés en plus, mais à partir de mes 60 ans soit sur 21 trimestres, je demande la base juridique de ce mode de calcul, pas de réponse.

De plus le calcul de mes points acquis en 2013 et jusqu'en juillet 2014, est faux et il n'apparait pas la tranche 2. Je réagis en signalant "l'erreur", en transmettant le lien de la CIPAV sur lequel, mes calculs ont été fait. Le conseiller me répond sans réajuster ses calculs, et en me signalant un nombre de points acquis inférieur à celui qu'il m'a donné précédemment et en mettant en PJ, un courrier qui m'aurait été transmis en février 2013, que je n'ai jamais reçu. j'ai donc riposté en allant sur mon espace personnel où le relevé de mes points est nettement supérieur que sur le courrier transmis. Nous savons tous que la CIPAV, n'écrit jamais de courrier sauf pour réclamer des cotisations. Depuis pas de réponse...j'attends. En lisant les témoignages, je peux penser que mon cas n'est pas dramatique, 2 mois de retard uniquement. Ce qui me gène c'est la mauvaise foi de la CIPAV, prête à tout pour rogner quelques points. 

Adhérent cipav n°CI19880xxxxxxxxx

CIPAV injoignable Problême de Retraite

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire