L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

☁ Témoignage N°043 : "problème retraite"

TemoignagesJe perçois une pension du régime de base depuis 01/01/2006.
J'ai dû reprendre une activité en libérale,qui ne m'apportait rien de plus au niveau pension de base.
Il y a eu des problèmes d'adresse de siège,et je n'ai pas reçu des appels de cotisations.d'ou une régularisation de 14000  pour deux ans.
J'ai prouvé ma bonne foi,et les huissiers ont redescendus le montant à 3500  environ.J'ai fais appel près du TASS,qui m'a condamné à payer cette somme, plus les frais etc..
 

J'ai emprunté de l'argent,et régularisé ma situation près des huissiers Parisiens.Je leur ait demandé un quitus et l'ai envoyé au service contentieux de la CIPAV.( mois avril 2014 ).pour percevoir ma complémentaire.
A ce jour, malgré un nombre de coup de téléphone et courrier en RAR, je n'ai aucune réponse de quelque service que ce soit, et bien sûr, pas de versement. C'est exaspérent, nous nous trouvons devant un mur.Ils communiquent par huissiers interposés;

Adhérent cipav n°146114xxxxxxxxx

Problême de Retraite Huissiers CIPAV injoignable

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire