L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

► Nouvelles fraudes électorales à la CIPAV (Elections 2017)

Cipavinfo0110Aprés avoir privé de vote et de candidature plus de huit cent mille adhérents de la CIPAV, Philippe Castans, son président, avec l'aide de la commission électorale et d'Olivier Selmati, son directeur, vient de publier la liste officielle des candidats aux postes d'administrateur de la CIPAV.

A sa lecture, force est de constater que les dirigeants de la CIPAV appliquent les mêmes recettes fallacieuses que lors des élections frauduleuses de 2014.

Pire, ils ne respectent même plus le code électorale ou les statuts de la CIPAV.

En effet, il est clairement indiqué dans les fiches de candidature au poste d'administrateurs de la CIPAV : "Seules les candidatures indépendantes sont admises", toutefois il est certain au vu de la liste transmise que seulement quatre candidats, sur quarante huit au total, ne font pas référence dans leur profession de foi à un syndicat ou un conseil de l'ordre.

Voir la fiche de candidature au poste d'administrateur : https://www.lacipav.fr/sites/default/files/2017-06/FicheCandidat_CIPAV_DEF.pdf

Voir liste des candidats aux postes d'administrateur : https://www.lacipav.fr/elections/actualites-et-communiques

 

Concernant la liste transmise, notre collectif signale qu'une dizaine de candidatures soutenues par notre collectif n'ont pas été prises en compte au motif que nos candidats n'étaient pas à jour de leurs cotisations, ce qui est faux d'une manière générale.

Cet argument fallacieux est "imparable" pour exclure les candidatures soutenues par notre collectif ou autres, car il faut plus d'une année pour contester la réalité des cotisations CIPAV devant les tribunaux, les adhérents sont bien placés pour le savoir, ce qui rends difficile toutes formes de recours et nuit gravement aux régles élémentaires de démocratie interne.

A la lecture de la liste des candidatures, il apparaît aussi que la profession d'architecte est malheureusement toujours majoritaire en termes de candidatures du fait du monopole fallacieux mis en place pour le collége n° 1 et que le syndicat CNDI a présenté une multitude de candidatures utilisant toutes la même profession de foi.

Concernant la commission électorale de la CIPAV et la tenue de ses élections fallacieuses, le collectif CIPAV INFO a fait transmettre par huissier et au préalable de la publication de cette liste, une sommation interpellative pour signaler toutes les incohérences et infractions de ces élections.

A ce jour, la commission électorale n'a toujours pas daigné répondre à nos questions alors qu'elle a obligation de le faire.

Télécharger la sommation interpellative : Sommations cipav 2017Sommations cipav 2017 (129.6 Ko)

Concernant la tenue des élections internes prévues pour décembre 2017 notre collectif s'efforce d'alerter la justice et le gouvernenement Macron sur les faits car il est totalemment surréaliste que l'on puisse permettre la tenue d'élection dans des conditions proches de celles d'une république bananière.

Quelle HONTE de constater de telles dérives et de voir que l'histoire se répéte à chaque élection interne afin de permettre au noyau dur des dirigeants de la CIPAV de rester en place et de poursuivre leur gestion mortifére.

Le collectif CIPAV INFO dénonce depuis des années le scandale de la CIPAV, il serait grand temps que les autorités de tutelle se réveillent et arrêtent d'être complaisantes car les faits sont d'une violence inouie et d'un préjudice certain pour les adhérents qui doivent, excusez du peu, se sacrifier pour payer les cotisations obligatoires de la CIPAV.

Ce qu'il faut comprendre et dénoncer sans relâche, c'est que la manipulation des élections internes n'est que le sommet de l'iceberg des infractions de la CIPAV.

Tout comme une pieuvre aux multiples tentacules, le noyau dur des dirigeants de la CIPAV essaye de façon récurente et continuelle de gagner du temps, de museler les lanceurs d'alertes et de maintenir la gestion désordonnée de la CIPAV par le mensonge ou la peur qu'ils inspirent aux adhérents.

Tout comme des affranchis, certains  dirigeants de la CIPAV se permettent d'insulter (administrateurs, syndicalistes,..) ou de pousuivre les lanceurs d'alerte (cipav.info, Yann Franquet,...), de raconter des mensonges sur les réalités des services de la caisse (communiqué février 2017, lettre information septembre 2017,...), de profiter d'avantages fallacieux (TGI Paris, Cour budgétaire)  et  de faire croire aux adhérents qu'ils ont une légitimité pour régler les problèmes actuels alors qu'ils en sont directement responsables.

AU SECOURS, A L'AIDE, les adhérents de la CIPAV demandent justice pour mettre fin à ce scandale !!!

Ce n'est pas aux vicitmes de baisser la tête mais aux responsables de tout ce gachis d'assumer leurs erreurs.

Aors que le monde entier s'émouvoit que des personnes comme le producteur Harvey Weinstein aient pu pendant plus de trente ans utiliser leur pouvoir à nuire à des jeunes femmes, sous le couvert  de la baseline " #balance ton porc" , il serait judicieux que la justice et le gouvernement français s'intéressent à la parole des victimes de la CIPAV et mettent fin aux agissements de ses dirigeants.

Elections internes CIPAV Philippe Castans Lacipav

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire