L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

Marisol Tourraine

► François Hollande et son gouvernement face au scandale de la CIPAV

Cipavinfo0148Suite à la réception et la publication de notre lettre au Président de la République " J'ACCUSE, version CIPAV 2016 ", nous avons le plaisir de vous informer qu'à ce jour aucune force de police ou de gendarmerie ne sont venus arrêter ou signifier au Président de notre collectif, le signataire de la lettre, une quelconque plainte pour diffamation.

Par ailleurs, notre collectif a reçu une réponse de Monsieur François Hollande pour faire suite à notre courrier.

Lire la suite

► Mme Marisol Tourraine et le ministère de la santé, se moquent clairement des adhérents de la CIPAV

Marisol touraineMme Tourraine explique sans rire qu'il y a eu des changements notables dans l'organisation et la direction de la CIPAV depuis 2014. Ceci est totalement faux, la situation n'a fait qu'empirer et renforcer les dirigeants de la CIPAV

Chers amis,

vous trouverez ci joint une lettre de Madame Marisol Tourraine, ministre de la santé en réponse à la campagne d'information que notre collectif CIPAV INFO a entrepris auprès des députés et sénateurs de nos régions.

Voir courrier ci-joint : Rei ponse mtouraine cipav 110815rei-ponse-mtouraine-cipav-110815.pdf (455.93 Ko)

Loin de reconnaître les responsabilités et les carences de son ministère, Mme Tourraine explique sans rire qu'il y a eu des changements notables dans l'organisation et la direction de la CIPAV depuis 2014.

Lire la suite

❖ Les "chats noirs" pestent contre la Cipav (L'Express)

Cipav 4897517La Fédération des auto-entrepreneurs et le collectif Cipav.info en appellent à Marisol Touraine pour nommer un administrateur provisoire à la tête de la Cipav.

A travers le mouvement des chats noirs, des libéraux en colère dénoncent les dysfonctionnements de leur caisse de retraite complémentaire. Ils en appellent à la nomination d'un nouvel administrateur provisoire

Après les pigeons et les poussins, voici les chats noirs ! La grogne des libéraux est montée d'un cran après la publication d'une pétition en ligne, signée par plus de 1700 personnes. Elle vise à dénoncer ce qu'ils appellent "le scandale de la Cipav", leur caisse de retraite complémentaire. La fédération des auto-entrepreneurs, ainsi que le collectif CIPAV.info (contre qui la Cipav s'est lancée dans une procédure en justice) dénoncent les nombreux manquements de la caisse vis-à-vis de ses affiliés, à savoir: "un défaut d'informations, la réception de faux appels de cotisations, sans oublier un service téléphonique tout simplement injoignable". 

Lire la suite