L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

► Monsieur Selmati et les services de la CIPAV organisent des séminaires festifs pour tenter de séduire les salariés de la CIPAV et du Groupe Berri

Invitation personnel cipavMonsieur Olivier Selmati en tant que directeur de la CIPAV et du groupe Berri se permet d'offrir de somptueuses réceptions aux cadres et aux salariés de la CIPAV pour tenter de les convaincre que c'est un bon directeur

Chers amis,

quelques lignes pour vous informer que Monsieur Olivier Selmati en tant que directeur de la CIPAV et du groupe Berri se permet d'offrir de somptueuses réceptions aux cadres et aux salariés de la CIPAV pour tenter de les convaincre que c'est un bon directeur et qu'il a un projet dénommé PEPS* pour sauver la CIPAV.

*PEPS "Pour encore plus de services"; LOL on croit réver quand on sait qu'il n'y a toujours pas de mail officiel pour joindre la CIPAV.

Pour convaincre les salariées, ses derniers sont "conviés" à des séminaires l'après midi et à des activités plus festives le soir.

Vous trouverez ci-joint l'invitation qu'il a transmise aux salariés. Cliquez ici

Cette invitation fait suite au séminaire qu'il a organisé pour les cadres de la CIPAV, dans un grand restaurant de la Capitale. Pour voir le programme du dit séminaire cliquez ici

Le problème concernant la soirée à l'attention du personnel, c'est que le comité d'entreprise (CE) du Groupe Berri a porté plainte contre Monsieur Selmati pour prise illégale d'intérêt et qu'il serait étonnant que ce même CE finance cette soirée.

Par conséquent, c'est encore l'argent des adhérents qui va être mis à contribution pour payer la note.

Il est aussi à noter qu'en convoquant les salariès pour le séminaire et en exigeant une réponse personnelle des salariès pour participer ensuite à la soirée festive, Monsieur Selmati met le personnel du groupe Berri et de la CIPAV extrêmement mal à l'aise.

Par ailleurs, ce n'est clairement pas aux adhérents de la CIPAV ou ceux du Groupe Berri de financer ce type de management sans intérêt, outrancier et pitoyable.

Concernant l'organisation des événements ou de la soirée citée, il faut comprendre qu'inviter des centaines de salariés en séminaire puis à faire la fête dans un théâtre Parisien, cela coute très cher.

Face à cette situation, nous invitons tous les adhérents de la CIPAV à prendre contact par mail avec le médiateur du ministère de la Santé pour se plaindre des faits :

  • dss-mediateur@sante.gouv.fr

Vous pouvez aussi vous plaindre directement auprès du service de la communication interne de la CIPAV par téléphone : 01 42 99 99 97

Merci de vos efforts.

le bureau de Cipav info

CIPAV Fête Séminaire Olivier Selmati Salariés de la CIPAV Groupe Berri

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire