L'Union fait la force face aux agissements de la CIPAV.

► Monsieur SELMATI persiste à organiser des pseudos fêtes du personnel aux frais des adhérents

11 birthday partyChers amis

Nous vous avons averti depuis plusieurs semaines que Monsieur Selmati, directeur de la CIPAV et du groupe Berri, organise dans son intérêt personnel des pseudos séminaires et des soirées festives pour tenter de convaincre les salariés que c'est quelqu'un de bien et qu'il va sauver la CIPAV grâce à un plan d'action du nom de PEPS "Pour encore plus de services", LOL.

Voir invitations ci jointes :

  1. Invitation personnel CIPAV
  2. Invitation cadres CIPAV

Toutefois, il est à noter que les salariés et le comité d'entreprise ont portés plainte pour prise illégale d'intérêt à l'encontre de Monsieur Selmati. Pour voir la plainte cliquez ici.

Ce qui choque notre collectif, c'est que Monsieur Selmati utilise l'argent des adhérents de la CIPAV et du groupe Berri pour financer ses tentatives désespérées pour séduire les salariés.

Il est à noter par exemple que la fête du personnel organisée vendredi 19 juin dans un célèbre théâtre de la capitale va coûter environ quarante mille euros aux adhérents de la CIPAV.

Notre collectif à fait vérifier l'importance de la somme et nous invitons tout le monde à agir de même, en cas de doute : http://www.arts-forains.com/index.php?pages=theatre_du_merveilleux

Par ailleurs, notre collectif n'a pas eu connaissance d'un appel d'offre à ce sujet, tout comme pour le pseudo séminaire organisé pour les cadres de la CIPAV le 06 mai dernier.

Tout ceci est vraiment déplaisant et parfaitement immoral.

Au départ, notre collectif avait pensé organiser une manifestation sur place mais nous avons peur d'un dérapage et il est certain que ce n'est pas aux salariés de la CIPAV de trinquer à la place de Monsieur Selmati.

Face à cette situation, notre collectif invite par conséquent chaque adhérent de la CIPAV à appeler Monsieur Selmati sur son portable au 06 60 74 14 57 ou à son bureau de la CIPAV au 01 42 99 99 48 pour lui faire part de son mécontentement.

Cette opération symbolique aura au moins le mérite d'exister et de s'adresser directement au principal fautif.

Merci de vos efforts.

Yann Franquet pour CIPAV INFO

Olivier Selmati CIPAV Fête

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire